EPSO

Langues

Une excellente maîtrise de langues de l’UE peut vous ouvrir de nombreuses portes dans les institutions européennes. Selon vos compétences, vous pouvez postuler comme traducteur, interprète, correcteur d’épreuves ou juriste-linguiste. Si les concours généraux constituent le mode de recrutement le plus courant, il est possible dans certains cas de poser sa candidature pour un contrat à durée déterminée ou un stage, ou pour travailler comme free-lance.

Description des tâches

Les correcteurs d'épreuves de l'Office des publications sont chargés de relire, sous contrôle, des manuscrits dans leur langue maternelle. Leurs tâches consistent à préparer les manuscrits (style et typographie), à corriger les épreuves d'imprimerie, à établir le «bon pour impression», à participer à l'élaboration des publications et à contribuer à l'organisation et au suivi des processus de production intervenant dans la publication.

Les correcteurs d'épreuves (vérificateurs linguistiques) de la Cour de justice aident à préparer les textes destinés aux Recueils de la Cour. Ils sont chargés de la vérification linguistique des textes et de leur adaptation avant publication, de la vérification des textes par rapport aux originaux, qui sont généralement rédigés en français, de la vérification de la conformité des textes avec les conventions et les règles de style, de la préparation des publications des Recueils de la Cour avant impression et de la finalisation des textes d'un point de vue typographique.

Principales qualifications

Vous devez avoir une excellente maîtrise d'une langue officielle de l'Union européenne et une connaissance approfondie d'une deuxième langue. Pour la Cour de justice, vous devez avoir au moins une connaissance passive du français, ainsi qu’un diplôme de l’enseignement supérieur et plusieurs années d’expérience professionnelle, en fonction du concours, ou un diplôme de l’enseignement secondaire et plusieurs années d’expérience professionnelle, en fonction du concours.

La procédure de sélection met l'accent sur les compétences en matière de correction d'épreuves, évaluées au moyen d'exercices pratiques, ainsi que sur les compétences essentielles exigées de tous les fonctionnaires de l'UE.

En savoir plus sur la procédure de sélection. Nos exemples de tests pourront également vous être utiles.

Les procédures de sélection de correcteurs d'épreuves/vérificateurs linguistique peuvent être lancées toute l'année, mais elles sont généralement organisées au printemps ou à l'automne. Les langues recherchées pour l’année en cours sont annoncées sur notre page d’accueil.

Description des tâches

Les institutions de l'UE possèdent le plus grand service d'interprétation au monde. Les interprètes de conférence veillent à ce que les discussions tenues lors des réunions soient correctement traduites dans les langues officielles de l'UE, en simultané ou en consécutif. Les interprètes de l’UE travaillent dans un environnement stimulant et multiculturel. Ils doivent être capables de communiquer efficacement, de couvrir des domaines variés et souvent complexes, de réagir et de s’adapter rapidement aux changements et de travailler sous pression, seuls ou en équipe.

Principales qualifications

Vous devez avoir une excellente maîtrise d’au moins une langue de l’Union européenne et une connaissance approfondie d'au moins deux autres langues, une qualification appropriée en interprétation de conférence ou un diplôme universitaire et une expérience professionnelle d’une année comme interprète de conférence (grade AD 5), ou plusieurs années d’expérience professionnelle pour un recrutement à un grade supérieur (grade AD 7).

La procédure de sélection des interprètes de conférence met l'accent sur les compétences en interprétation, ainsi que sur les compétences essentielles exigées de tous les fonctionnaires de l'UE.

Les compétences en interprétation sont évaluées au moyen d'exercices d’interprétation simultanée et consécutive dans les langues choisies par le candidat. En savoir plus sur la procédure de sélection. Nos exemples de tests pourront également vous être utiles.

Les procédures de sélection de traducteurs sont lancées chaque année, généralement en été (juin/juillet). Les langues recherchées pour l’année en cours sont annoncées sur notre page d’accueil.

Pour en savoir plus sur les stages d’interprétation, consultez notre guide pratique sur les stages dans l'UE.

Les interprètes free-lance peuvent également être recrutés comme agents temporaires.

Description des tâches

Les juristes-linguistes de l'UE veillent à ce que les textes législatifs aient la même signification dans toutes les langues de l’UE. Cette fonction requiert des juristes compétents dotés d'excellentes capacités linguistiques et possédant une expérience dans le domaine de la rédaction, de la traduction, de la correction et de la révision de textes juridiques. Les juristes-linguistes doivent être capables de déterminer avec précision le message véhiculé par les textes législatifs de l’UE, afin de le transposer fidèlement dans leur langue maternelle.

Principales qualifications

Vous devez avoir une excellente maîtrise d'une langue officielle de l'Union européenne et une connaissance approfondie d'au moins deux autres langues, et posséder un diplôme universitaire en droit. Une expérience dans la traduction de textes juridiques et la maîtrise d'autres langues sont considérées comme des atouts.

La procédure de sélection des juristes-linguistes met l'accent sur les connaissances juridiques et linguistiques, les compétences en traduction, ainsi que les compétences essentielles exigées de tous les fonctionnaires de l'UE. En savoir plus sur la procédure de sélection. Nos exemples de tests pourront également vous être utiles.

Les procédures de sélection de juristes-linguistes peuvent être lancées toute l'année, mais elles sont généralement organisées au printemps ou à l'automne. Les langues recherchées pour l’année en cours sont annoncées sur notre page d’accueil

Voir également le site web de la Cour de justice de l’Union européenne pour les possibilités de contrats temporaires.

Description des tâches

Les traducteurs des institutions et organes de l'UE travaillent dans un environnement stimulant et multiculturel. Ils permettent aux 500 millions d'Européens vivant dans les différents pays de l'UE de comprendre les politiques européennes. Soumis à des délais stricts, ils traduisent des textes politiques, juridiques, financiers, scientifiques et techniques et fournissent à leurs collègues une assistance linguistique dans de nombreux domaines.

Principales qualifications

Vous devez avoir une maîtrise parfaite d'une langue de l'Union européenne et une connaissance approfondie d'au moins deux autres langues, et posséder un diplôme universitaire dans n’importe quel domaine. La procédure de sélection des traducteurs met l'accent sur les connaissances linguistiques et les compétences en traduction, ainsi que sur les compétences essentielles exigées de tous les fonctionnaires de l'UE. En savoir plus sur la procédure de sélection. Nos exemples de tests pourront également vous être utiles.

Les procédures de sélection de traducteurs sont lancées chaque année, généralement en été (juin/juillet). Les langues recherchées pour l’année en cours sont annoncées sur notre page d’accueil.

Pour en savoir plus sur les stages, consultez notre guide pratique sur les stages dans l'UE.

Les traducteurs peuvent également être recrutés comme agents contractuels pour une durée déterminée.