Aller au contenu principal
Logo de la Commission européenne

Fabio, chef d’unité

Fabio est chef d’unité à la direction des ressources humaines du Parlement européen. Amputé d’une jambe, il travaille pour les institutions européennes depuis 2001.
Nous lui avons demandé s’il avait besoin d’aménagements spécifiques au travail.

«Quand je ne peux pas marcher avec ma prothèse, j'utilise des béquilles, mais je ne peux pas me servir de mes mains. Je n’utilise rien de spécial; je dispose d’outils informatiques (tablette et ordinateurs portables). Pour mes problèmes de dos dus à la prothèse, j’ai une table adaptable en hauteur. J’ai droit à un emplacement de parking. Je n’ai pas eu de difficultés à obtenir ces aménagements. Comme je suis handicapé moteur, c'est moins problématique. Je peux interagir à 100 %.»

Fabio donne des conseils aux autres personnes ayant des besoins spécifiques qui souhaiteraient se porter candidates à un poste dans les institutions européennes.

«Il ne faut pas avoir peur; il faut se donner les moyens d’affronter une situation nouvelle. N’y allez pas tête baissée en pensant que tout ira bien et que le Parlement se chargera de tout. Aucune institution au monde n'est en mesure de s’occuper de tout. Les personnes handicapées doivent tout particulièrement se préparer à un nouvel environnement. Quelqu’un qui a un handicap sait déjà qu’il doit envisager les choses de manière différente... et aussi se préparer autrement.»